Circuit du patrimoine remarquable

Le Manoir de Denouval fut construit entre 1904 et 1908 par Pierre Sardou, architecte en chef des Monuments historiques et fils du dramaturge Victorien Sardou, à la demande de Sarah Hershey Marsch. Le Chalet de Denouval est quant à lui un bâtiment communal, il abrite aujourd’hui le Centre Yvelinois des Arts de la Marionnette.

Il était une fois à Andrésy…

Après la seconde Guerre-mondiale

Entre 1945 et 1949, près de 200 enfants de 5 à 13 ans séjournent dans le manoir. Leurs parents juifs ont été déportés. La réinsertion de ces jeunes pensionnaires consiste à les réintégrer à la vie quotidienne malgré les horreurs vécues pendant les années passées. Ils fréquentent les écoles communales d'Andrésy. Le peintre Marc Chagall touché par le sort de ces enfants séjournera également au manoir.

La propriété est de nouveau vendue en mars 1953 par l'Union des Juifs pour la Résistance et l'Entraide. Le Manoir abritera de 1953 à 1968 le grand séminaire des Pères Salésiens de Don Bosco.

Aujourd’hui le Chalet de Denouval abrite le Centre Yvelinois des arts de la Marionnette et des arts associés (CYAM). La compagnie PIPA SOL a consacré un spectacle de marionnettes à leur histoire « Valises d’enfance ».

Il est aujourd’hui divisé en appartements et les jardins ont laissé la place à des immeubles d'habitation formant la Résidence du Manoir de Denouval.

Tous les ans, le 8 mai, devant la plaque apposée rue du Général Leclerc, un hommage est rendu au chalet de Denouval en souvenir des orphelins juifs, victimes des Nazis.

Certains d’entre eux étaient revenus à l'occasion du cinquantième anniversaire de la libération des camps organisée à Andrésy pour une rencontre entre les pensionnaires de la maison et leur instituteur de l’époque, monsieur Fraysse, énergique retraité de 83 ans.

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui le Chalet de Denouval abrite le Centre Yvelinois des arts de la Marionnette et des arts associés (CYAM). La compagnie PIPA SOL a consacré un spectacle de marionnettes à leur histoire « Valises d’enfance ». " Un spectacle de marionnettes sur la Shoah délicat et bouleversant." pourra-t-on lire dans le magazine ELLE n° 3588 du 3 octobre 2014.

dsc_0050

Valises d'enfance de Pipa Sol

dsc_0044

dsc_0043

dsc_0004

onglet_telechargement_septembre2016