Publié le 16 octobre 2019

La passe à poissons

 « S’immerger » dans le monde fluvial le temps d’une après-midi… Et découvrir ou redécouvrir la passe à poissons d’Andrésy.

La passe à poissons, un espace naturel et pédagogique

Creusée à travers l’île Nancy, la passe à poissons est une rivière artificielle créée au droit du barrage d’Andrésy en 2011. Unique en Île-de-France, cet ouvrage de 180 mètres de long et 10 mètres de large a été inauguré en 2011 et conçu de manière à recréer des conditions de franchissement proches de celles d’un cours d’eau naturel. Contrairement à la conception classique des passes à poissons dits par « bassins successifs », la rivière artificielle se rapproche du fonctionnement d’une rivière naturelle et garantit de meilleurs résultats pour le rétablissement de la continuité piscicole. Les visiteurs peuvent y découvrir un circuit pédagogique, idéal pour comprendre le fonctionnement de cette passe à poissons. Les nombreux panneaux pédagogiques installés çà et là pourront vous informer sur l’histoire de la ville, la continuité piscicole sur la Seine Aval, le cycle de l’eau ou encore le barrage et les écluses. Bref, de quoi passer un agréable moment en famille.

Même si de nos jours, on compte plus d’une trentaine d’espèces dans la Seine grâce à l’amélioration continue de la qualité de l’eau, les poissons migrateurs ont peu à peu disparu. L’objectif des passes à poissons est de favoriser le retour de ces migrateurs sur la Seine et la biodiversité. Ce dispositif hydraulique permet aux espèces migratrices de remonter les cours d’eau, de l’aval vers l’amont de la rivière. Ils contournent ainsi les barrages de navigation dont les chutes d’eau importantes constituent un obstacle à la montaison. Le principe est simple : il s’agit d’attirer les poissons à l’entrée de la passe, à l’aval du barrage, et de les inciter à passer par une voie d’eau artificielle, où la vitesse du courant est adaptée aux différentes espèces.

Fiche d'identité de la passe à poissons

• Longueur de la rivière : 180 mètres
• Largeur de la rivière : 10 mètres
• Débit : de 3 à 5 m³ par seconde
• Pente de la rivière : 1,6 %
• Plantations : près de 3 000 arbres, arbustes et plantes aquatiques