Publié le 27 août 2019

Les tribunes de l'opposition

Notre Parti c'est Andrésy

Tribune NPCA, JUIN 2021, Andrésy Mag

Chères Andrésiennes, chers Andrésiens,

Nous espérons, qu’au sortir de 18 mois très difficiles du fait de la crise sanitaire, vous mettrez à profit cette période de congés au bénéfice d’une sérénité presque retrouvée. Les actualités municipales ne s’interrompent pas.
Avez-vous eu connaissance de la plaquette, éditée par la majorité en place, destinée à vous vendre une année d’actions comme à nulle autre pareille ? Si des coupes sombres ont été effectuées en annulant des manifestations chères aux Andrésiens, le budget communication de la ville semble, a contrario, ne souffrir d’aucune restriction.
M. Wastl et son équipe donne dans l’auto satisfaction et se font mousser à grand frais.
Bon nombre des actions revendiquées ne sont que la continuité de ce qui avait été réalisé par la précédente municipalité. Vous verrez ainsi que toutes les assertions commençant par « Développer ou renouvellement » ne sont que la continuité du passé. Les 20 bornes d’Andrésy, la préparation de la saison culturelle et bon nombre de rendez-vous n’ont rien à faire dans ce bilan. Nous laissons, au crédit de la sueur de leur labeur, l’action souvent symbolique, en faveur de la cause animale (cirques, renards, poules, abeilles)…

Ce bilan insignifiant, mis en scène pour vous jeter de la poudre aux yeux, omet des actions capitales menée par la municipalité : l’augmentation de votre taxe foncière de 13 %, une augmentation des embauches d’employés municipaux en pleine crise, un accord (illégal) avec la CU qui coûte plus de 700.000 € quand elle diminue la collecte de nos déchets et ne refait toujours pas nos routes qui se dégradent de plus en plus.

Privés par volonté politique du feu d’artifice du 13 juillet, moment symbolique et festif de notre communauté, NPCA vous souhaite d’excellentes vacances vaccinées et vous invite à nous retrouver sur notre page Facebook (Notre Parti C’est Andrésy) et notre site internet (notreparti-c-andresy.fr).

 

NPCA, à vos côtés

Véronique CIVEL & Denis FAIST

Groupe Andrésy Dynamique

Manifestement inspirés par notre dernière tribune, les élus AER ont livré leur bilan d'un an d'exercice municipal.. Comme certains d’entre vous en auront pris connaissance, les oppositions n’avaient qu'1 jour pour préparer une réelle contribution au document/bilan de la majorité écologiste. Sans respect du délai de production des textes qui est de 7 jours comme le stipule le Règlement Intérieur du conseil municipal, nous n’avons guère eu la possibilité de répondre à cette forme d’ultimatum. Une municipalité qui a fait voter il y a à peine un an, un règlement intérieur, ne peut pas en ignorer les dispositions. Il y a un an aussi, le discours d’installation du maire se voulait très participatif: « À tous (les oppositions Andrésy Dynamique et Notre Parti C’est Andrésy) je vous tends la main pour réfléchir et construire ensemble l’Andrésy de demain. Vos droits d’intervention, vos droits d’expression seront parfaitement respectés » (sic !)

Heureuse initiative de notre groupe, dans notre tribune d'Andrésy Mag du mois de juin, nous avions anticipé avec notre vision du bilan de cette 1ère année d’exercice ! Par contre pour la majorité, comment transformer le résultat d’une année de fonctionnement ordinaire en bilan à la gloire de l’écologie ? En sortant une plaquette spéciale, rien que ça !

En attendant qu’elle soit distribuée dans vos boites aux lettres, et après en avoir pris connaissance, que retenons-nous de cette ”plaquette” qui pouvait consister plus simplement en un encart spécial inséré dans le journal Andrésy Mag.. et tellement plus écologique ! À vrai dire, une liste d’actions relevant du fonctionnement habituel d’une municipalité qu’AER a bien sûr teinté de « vert », une majorité d’actions propres aux compétences de la Communauté Urbaine GPSEO et pour finir, une plaquette qui s’annonce ”bilan” mais qui fait la part belle au ”non réalisé”.
Par contre, les grands sujets qui préoccupent la majorité des Andrésiens et l’avenir de notre commune.. absents du bilan ! Les projets d’urbanisme en cours oubliés ! Sauf à pointer un ou deux détails en omettant d’en préciser d’autres en contrepartie. Évoquons par exemple le projet ”Gare”, la réorganisation des espaces évoquée par la majorité oblige à une concentration de l'habitat et une élévation d’un niveau pour certains bâtiments. Mais là, la municipalité n'en fait pas état.. Modifier le projet initial avec l’aménageur en faveur d’espaces plus végétalisés, bien sûr, mais pas au détriment de l’habitat et de ses futurs résidents ! À suivre dès que GPSEO donnera le feu vert et nous l’espérons au plus tôt, vu l’état du parking de la gare, toujours aussi délaissé... Le végétal y est présent mais loin de participer à l’image d’une belle entrée de ville accueillante, particulièrement pour les riverains, ce que nous avions déjà décrié à l’automne 2020 !
De même, pourquoi n'est-il pas fait état de l'avancement du projet immobilier des Beauvettes dans ce document-bilan des élus AER ? En témoigne pourtant l’affichage récent du permis de construire sur le terrain.. C’est vrai, un projet controversé tant par les riverains que par la commune de Maurecourt !
Au registre des actions futures mais présentées dans le bilan de la majorité, re-précisons que le plan ”voiries et espace public” pour les 5 prochaines années émane d'une demande de GPSEO, comme pour les 72 autres communes, puisque de la compétence de la Communauté Urbaine ! Cette planification ”voiries” ne relève pas d’une décision de l’équipe municipale AER. Par contre, reste à savoir ce qu’elle va prioriser dans ce plan dès septembre et dans l'enveloppe budgétaire qui a été communiquée à notre commune par GPSEO. Y serons-nous associés, à minima dans le respect d’une concertation avec les élus de l’opposition ? L’occasion de rappeler que notre groupe a très largement contribué dès l'automne dernier à faire établir un diagnostic complet de nos voiries par la CU, action qu’avait salué l’élu adjoint à l’urbanisme et nous avions apprécié.
Mais l’espoir d’un fonctionnement ”en bon esprit” avec le maire, ses élus, mettant l'accent sur le partage des compétences (celles aussi des oppositions municipales !) reste illusoire. Nous espérions le respect des promesses, nous en sommes loin, de plus en plus loin. Hier dans l’opposition, ils ne manquaient pas de clamer la gestion sans concertation du maire sortant, comme en témoignent nombre de PV de conseils municipaux, nous constatons à regret que l’Histoire se répète.
Rendez-vous en septembre, pour découvrir notre site internet. Nous aurons ainsi la possibilité de partager avec vous de façon plus enrichie nos informations et nos propositions. D’ici là, très bonnes vacances à tous, reposantes et ressourçantes, que vous partiez ou restiez sur Andrésy.

Groupe d’opposition Andrésy Dynamique : Isabelle Madec, Mourad Boukandoura, Bertrand Batisse, Anne Pistocchi, Rachid Esadi, Jacques Rémond.