Publié le 27 août 2019

Les tribunes de l'opposition

Andrésy Énergies Renouvelées

Un été bien rempli pour les élus de la ville !

Mi-juillet, l’enquête publique du PLU intercommunal se clôturait. Alors que beaucoup d’élus (et de futurs candidats !) se plaignent de l’urbanisation de la ville, ils avaient là une belle occasion de s’exprimer. Pourtant, seuls les élus AER ont envoyé leur contribution (27 pages) pour Andrésy, soulevant notamment  le danger des « bandes de constructibilité » qui risquent de transformer nos rues en faubourgs.
Fin juillet, alors qu’Andrésy subissait une forte canicule, MM. Ribault et Faist décidaient en catimini d’abattre une nouvelle rangée de tilleuls centenaires. Stupeur chez les habitants et les élus puisque la mairie s’était bien gardée de nous informer, ne souhaitant pas revivre la forte opposition des habitants aux 50 tilleuls déjà abattus  en 2012. Pour leur défense, MM. Ribault et Faist ont rappelé que ce chantier était la reprise du projet « Axe majeur » de 2012 – projet qui prévoit l’abattage de tous les tilleuls jusqu’à l’église. Grandiose projet voté, à l’époque, par les anciens amis du maire, élus du groupe de Mme Muneret !
S’agissant du procès gagné par Andrésy sur l’interco, nous rejoignons la mairie sur le bien-fondé du dossier. Nous continuons à penser que MM. Ribault et Faist auraient dû régler ce problème AVANT l’intégration en négociant notre ticket d’entrée. Les élus AER ont demandé à M. Faist de s’engager à reverser le trop prélevé aux Andrésiens. Nous nous engageons à mettre tous les moyens pour améliorer les relations ville/Interco, qui se sont tant dégradées aujourd’hui qu’Andrésy est ostracisée en matière d’investissements.
Destruction de notre patrimoine végétal historique, création d’îlots de chaleur, absence totale des élus aux réunions de la préfecture suite à la catastrophe écologique causée par l’incendie de l’usine du SIAAP, non-respect du droit fondamental des élus d’être informés des affaires de la commune… Sur ces dossiers, MM. Ribault et Faist auront réalisé un grand chelem cet été !

Andrésy Énergies Renouvelées Laurence Alavi – Annie Minarik– Michel Près – Lionel Wastl / 
www.andresy-energies-renouvelees.com

Groupe Andrésy Dynamique

L'actuelle municipalité martèle qu'il faut développer le tourisme à Andrésy. Personne n'a rien contre le tourisme, au contraire. Mais bien que fort jolie, baignée par la Seine et encore très verte (Même si nous pouvons être inquiets lorsqu’on voit la légèreté avec laquelle la majorité a supprimé, cet été, les tilleuls en bon état de santé de la halle du marché !), Andrésy n'est cependant ni Rocamadour ni les Baux-de Provence ! Il faut donc raison garder et être réaliste sur la fréquentation touristique potentielle de notre ville. Nous avons déjà dit ici que développer un « Relais nautique » nous semblait déraisonnable compte-tenu de son coût et du retour sur investissement escompté. Les travaux ont pourtant démarré en début d'année 2019, pour une prévision d'accueil des premiers plaisanciers "avant l'été", promettait l'article d'Andrésy Mag de février 2019. Mais où sont la laverie, les WC, les douches, la signalétique prévus pour accueillir les plaisanciers ? Avait-on anticipé l'amoncellement de déchets entre la rive et le ponton d'amarrage ? Un pont déjà sale, davantage occupé par les canards que par les bateaux de plaisance cet été...Ces inconvénients auraient-ils dissuadé les touristes fluviaux de mettre pied à terre ?

Ce dont Andrésy et nos commerçants ont réellement besoin, c'est d'un véritable coup de pouce donné au commerce local, plutôt que de faire miroiter des hordes de touristes imaginaires. Seul un projet de développement ambitieux, construit avec les commerçants, en tenant compte des attentes des habitants et des contraintes d'une ville comme la nôtre (que beaucoup d'habitants désertent en journée pour aller travailler ailleurs), permettra de soutenir les commerces existants, et favorisera l'ouverture de nouveaux magasins et services. Et c'est ainsi qu'on pourra aussi rendre Andrésy encore plus attractive pour les visiteurs et promeneurs, souhaitant profiter d'un cadre bucolique à seulement quelques kilomètres du centre de Paris.

Andrésy Dynamique avec Virginie Muneret, Franck Martz, Marie-Françoise Perroto,  Emmanuelle Menin et Christian Taillebois. Facebook/andresydynamique /www.andresy-dynamique.fr. Le 23/09/2019